Accueil >  Présentation

Présentation

L’Association

L’Association Départementale d’Entraide des Personnes Accueillis en Protection de l’Enfant des Alpes Maritimes (ADEPAPE 06) est une association spécifique du fait de son cadre légal, ouvrant obligation d’existence par la loi 84 422 du 6 juin 1984 – reprise par ordonnance 2000-1249 du 21 décembre 2000.
 Son cadre de fonctionnement – outre la loi du 1er juillet 1901 – est l’article L 224-11 du Code de l’Action Sociale et des Familles (CASF) et la loi 2007-293 du 5 mars 2007.
 La reconnaissance d’utilité publique lui est reconnue depuis le décret du 8 août 1979, et son appartenance à la Fédération Nationale des ADEPAPE.

 Le Conseil d’Administration comprend :
  •  2 Membres du Conseil de Famille des Pupilles de l’Etat
  • 8 à 18 membres élus (anciens Pupilles de l’Etat, anciens Admis à la Protection de l’Enfant des Alpes Maritimes (ex ASE), membres associés)
 L’Association a pour but et objectif général de représenter les admis et anciens admis à la Protection de l’Enfant des Alpes Maritimes (ex ASE),de leur apporter aide et soutien, de participer à leur insertion sociale et de défendre leurs droits.
 

Objectifs

Objectifs Généraux
  • Participer à l’insertion sociale des admis et anciens admis à la Protection de l’Enfant des Alpes Maritimes (ex ASE), selon les vœux du législateur.
  • Défendre et représenter les intérêts de ses membres devant l’opinion et les pouvoirs publics.
  • Apporter aux adhérents et aux admis à la Protection de l’Enfant des Alpes Maritimes (ex ASE) conseils et aides dans leurs difficultés de tous les jours.
  • Mettre en œuvre un lieu d’écoute bientraitante et de prise de parole pour nos publics les plus démunis.
  • Apporter aux jeunes admis à la Protection de l’Enfant des Alpes Maritimes (ex ASE) l’aide nécessaire à la poursuite de leurs projets de vie à la sortie des Services et Etablissements qui les ont pris en charge.
  • Mettre en place, entre les jeunes, les moins jeunes et les anciens admis à la Protection de l’Enfant des Alpes Maritimes (ex ASE) des liens de solidarité et de convivialité.
  • Leur permettre d’accéder, autant que faire se peut, aux informations et à la culture que l’insuffisance de leurs moyens financiers pourrait leur interdire.

Objectifs Opérationnels

Mise à disposition d’un Travailleur Social, 2 demi-journées par semaine, par le Conseil Général.
  • Recruter et Former des bénévoles au bénévolat spécifique des ADEPAPE.
  • Accompagner l’entrée dans la vie ‘civile’ des jeunes sortant des Services de la Protection de l’Enfant des Alpes Maritimes (ex ASE)  
  • Faire en sorte que les passages en CHRS soient évités pour ces jeunes, ainsi que l’errance.
  • Mettre en œuvre – dès que possible avant l’âge de 18 ans – des aides contractuelles permettant la poursuite d’études longues ou de formations professionnelles après 21 ans, pour ces jeunes, après avoir facilité l’accès aux aides de Droit Commun.  
  • Continuer et compléter l’œuvre accomplie par la Protection de l’Enfant des Alpes Maritimes (ex ASE), en termes de réussite. (Accepter qu’un jeune puisse changer de Projet Jeune Majeur : Réorientation)
  • Permettre la mise en fonctionnement d’aides à la scolarité des jeunes (soutien scolaire dans les établissements)
  • Ouvrir l’Association aux besoins d’écoute et de contact humain bientraitant de nos publics en difficultés.
  • Participer au Noël des établissements, en proposant des actions partenariales ciblées.  
  • Mettre en avant les réussites des jeunes admis en les valorisant.
  • Réaliser – sous ‘égide de l’Etat et du département – une ‘soirée de la Solidarité’, ou ‘Soirée de l’Enfance’, destinée à des VIP, afin d’être créateurs d’évènements  
  • Travailler en réseaux avec les quatre délégations chargées des politiques publiques et les six délégations territoriales.
  • Travailler en réseaux avec les équipes des établissements, les associations à caractère social, la protection de l’Enfant et la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ)  
  • Formaliser des Conventions de Partenariat avec les associations des Assistants Familiaux, ainsi qu’avec les établissements recevant des admis à la Protection de l’Enfant des Alpes Maritimes (ex ASE).
  • Créer les conditions d’une convention entre le Conseil Général des Alpes Maritimes et l’ADEPAPE 06 pour les 18/25 ans (Jeunes Majeurs).  
  • Aider nos adhérents dans leurs rapports avec les administrations et services.
  • Accompagner, à la lecture de leur dossier personnel, les anciens admis voulant accéder à la connaissance de leurs origines.  
  • Ester en justice en cas de besoin ou accompagner les adhérents mis en face de ce besoin
Les objectifs opérationnels pourront se traduire, dans certaines situations, par le besoin d’aides financières non remboursables, de secours ou de primes et autres avantages (don de vêtements, de petits mobilier, achat de timbres, réalisation de photocopies ou CV, aide à la constitution de dossier, distribution de titres de transport et banque alimentaire, par exemple…)

Nos Règles de Conduite

Elles s’inscrivent face aux besoins de pérennisation de l’ADEPAPE et à l’insuffisance de nos rapports avec les jeunes enfants placés (dès l’âge de 16 ans).
  • Nous devons être là pour les jeunes et qu’ils s’aperçoivent que nous sommes là pour eux, étant issus nous-mêmes des Services de la Protection de l’Enfant (ex ASE).
  • Nous ne sommes pas uniquement une association caritative, et notre travail d’aide doit s’axer sur l’insertion.
  • Nous devons mettre en avant les réussites des jeunes et faire en sorte qu’ils se sentent valorisés, au-delà de leur situation parfois difficile.
  • Nous devons recréer du lien non seulement avec les jeunes des établissements, mais aussi avec les travailleurs Sociaux et les éducateurs des établissements.
  • Le contrat de volontariat avec les jeunes majeurs ne doit pas être seulement une aide financière, mais un rapport de suivi à caractère familial.
  • Notre bénévolat ne doit pas attendre de ‘retour’ ou de ‘merci’, mais s’ancrer dans une volonté de réussite.
  • Nous devons tenter de mettre en place les primes aux diplômés qui représentaient un moment particulier et privilégié de la réussite de nos jeunes admis.
  • Nous avons à renouer avec les Assistants familiaux (familles d’accueil) et assurer une meilleure écoute des jeunes pris en charge et une meilleure information de leurs attentes.
  • Nous devons accentuer nos contacts avec les jeunes des services – tant les jeunes 16/18 ans qu’avec les jeunes majeurs.
La méthodologie à employer, le plus souvent possible, pour concrétiser les aides, est un travail par réalisation de projets à proposer et/ou initiatives spécifiques. Les nouvelles technologies devront nous assurer une plus importante reconnaissance par la mise en œuvre d’un Forum de discussions.

Lieux

L’Association a pour mission, impartie par l’article L 224-11 du CASF d’aider toute Personne Admise au payant été admise à la Protection de l’Enfant des Alpes Maritimes (ex ASE).
Sa mission est départementale ou extra-départementale  s’il s’agit d’un jeune admis à la Protection de l’Enfant des Alpes Maritimes (ex ASE) effectuant une formation ou des études en dehors du département d’origine.

Les autres ADEPAPE peuvent alors servir de tiers ressource dans un cadre contractuel précis.

Les six délégations territoriales peuvent aussi servir de tiers ressource.

L’Association fonctionne, à son adresse postale et son siège social à :
ADEPAPE 06
8 avenue Notre-Dame    -          
06000 NICE

Tel : 04 93 62 13 84 
Email : info@adepape06.com

Orientation et Conclusion

Le Projet Associatif est posé pour les 3 années à venir (2014-17), en mettant l’accent sur les besoins de communiquer avec les jeunes adultes et les jeunes majeurs (16-25 ans).
 
Nous le placerons sous le signe de la spécificité de l’ADEPAPE, qui doit être vue comme un substitutif des parents absents et des familles en phase de délaissement, et en complément des dispositifs de Droit Commun.
 
Le travail d’écoute des personnes en difficultés devra s’amplifier par de la formation et de l’information avec les six délégations territoriales, lieux de rencontres avec les Travailleurs Sociaux des Services Protection de l’Enfant.
           
Pour le Conseil d’administration
Le président
Julien DALLO-BELESSA
Le 1er janvier 2014